• Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle

Entretien  des plumes 

La plume est de manière générale un matériau durable si on y prête attention. Je vous signale toujours leur caractéristiques, celles qui sont plus délicates, et la plupart des autres qui sont robustes.

Par contre, elles sont toutes sensibles à des agents chimiques comme les fixatifs modernes dans les parfums, les lessives, l’eau de javel, certains alcools, tout agent acide et les solvants. De la même manière, une forte chaleur sèche va les bruler, alors que la chaleur de la vapeur peut être nécessaire parfois.

Je vais vous faire partager mes astuces pour leur entretien, et vous avertir sur les choses à ne pas faire.

Lorsque je reçois les plumes brutes, mon premier soin est de les laver et de les désinfecter, lors de cette phase, j’enlève totalement le sébum dont l’oiseau a enduit son plumage pour l’imperméabiliser. De ce fait, la plume se comportera comme une éponge, et retiendra matières grasses, sueur.

Pour les laver : vous les ferez tremper quelques minutes dans un verre d’eau tiède avec 2 ou 3 gouttes de lessive douce comme Woolite où Mir Laine. Lorsqu’elles sont montées sur cuir, essayez de ne pas le mouiller. Après quoi, vous humecterez deux doigts avec 2 gouttes de Woolite pur pour, pendant 30 secondes, faire mousser gentiment les barbes de la plume.
Rincez abondamment et, avec légèreté, vous coiffez votre plume toujours entre deux doigts pour lui redonner sa forme et en chasser une grande partie de son eau, suspendez pour faire sécher. Une fois sèches, coiffez les avec délicatesse.

Si votre plume est ébouriffée où si elle a subi une pliure soit des barbes, soit du rachis central, ne désespérez pas, vous allez lui rendre sa beauté originelle en la passant dans le jet de vapeur d’une bouilloire mise sur le feu (faites attention à ne pas vous bruler avec la vapeur), bien sur, le fer à repasser même avec une fonction vapeur est à proscrire. Vous verrez alors les barbes par magie se remettre en ordre. Pour une pliure du rachis, il faudra insister dans le jet de vapeur, la créatine qui compose la plume se gonfle, et récupère sa mémoire de forme.

J’habille la hampe des plumes de certains modèles avec des fils de soie. Eux aussi réagiront comme la plume ils ne craignent ni la vapeur ni les lessives douces que je vous recommande.

Si vous avez beaucoup dansé, il est probable que les plumes de vos boucles d’oreilles auront absorbé de la sueur qui peut-être plus ou moins acide. Une fois à la maison, faites les tremper dans un verre

d’eau, le lendemain, vous les ferez sécher et vous les coifferez comme décrit plus haut.

Lorsque vous mouillez une plume, ne vous affolez pas, elle va changer de forme voir de couleur. Le plus beau des chien, chat, lapin a lui aussi une allure misérable quand il est trempé, mais il est si beau une fois toiletté. Le changement de couleur est particulièrement saisissant sur les plumes de paon et celles qui offrent des reflets mordorés.

Les plus grands ennemis de vos plumes sont dans l’ordre : les chats, les chiens, les mites, les enfants, les siestes et les écharpes. Pour ces dernières, attention à ne pas « étrangler » vos plumes en resserrant l’étoffe autour de votre cou.

Je fournis toujours 3 paires de stops en silicone, placez en un sur le crochet derrière le lobe d’oreille, c’est une sécurité indispensable, la plume offre une prise au vent qui peut faire tourner le crochet et le sortir de votre oreille sans que vous vous en rendiez compte, ou elle peut se prendre dans l’écharpe perfide...

Pensez à retirer boucles et bijoux de cheveux avant de vous mettre au lit. Elles aussi ont droit à une bonne nuit de repos... 

Feather is generally a durable material if one pays attention to it. I always point out to you their characteristics, those that are more delicate, and most others that are robust.
On the other hand, they are all sensitive to chemical agents such as modern fixatives in perfumes, detergents, bleach, certain alcohols, any acidic agent and solvents. In the same way, a strong dry heat will burn them, while the heat of the steam may be necessary sometimes.

I will share with you my tricks for their upkeep, and warn you about things not to do. When I receive the raw feathers, my first care is to wash them and disinfect them, during this phase, I totally remove the sebum which the bird has coated its plumage to waterproof it. As a result, the feather will behave like a sponge, and will retain fat, sweat.

To wash them: you will soak them for a few minutes in a glass of lukewarm water with 2 or 3 drops of soft detergent dedicated to keratin like Woolite or Mir Laine. When mounted on leather, try not to wet it. Afterwards, you will moisten two fingers with 2 drops of pure Woolite, for 30 seconds, gently lather the beards of the feather. Rinse thoroughly and, with lightness, you comb your feather always between two fingers to restore its form and to chase a large part of its water, hang to dry. Once dry, comb them delicately.

If your feather is ruffled or if it has been folded either beards or the central rachis, do not despair, you will restore its original beauty by passing it in the steam jet of a kettle put on the fire (be careful not to burn yourself with steam), of course, the iron even with a steam function is to be proscribed. You will then see the beards by magic getting back in order. For a fold of the spine, it will be necessary to insist in the jet of vapor, the creatine that composes the feather swells, and recovers its memory of form.

I dress the feather stick of some models with silk threads. They too will react like the feather they fear neither the steam nor the soft laundry that I recommend.
If you have danced much, it is likely that the feathers of your earrings will have absorbed sweat that may be more or less acidic. Once at home, soak them in a glass of water, the next day you will dry them and dress them as described above. When you wet a feather, do not panic, it will change shape and even color. The most beautiful dog, cat, rabbit also has a miserable look when it is soaked, but it is so beautiful once groomed. The change of color is particularly striking on the peacock feathers and those that offer bronze reflections.

The biggest enemies of your feathers are in order: cats, dogs, moths, children, naps and scarves. For the latter, be careful not to "strangle" your feathers by tightening the stuff around your neck.
I always supply 3 pairs of silicone stops, place one on the hook behind the earlobe, this is an indispensable safety, the feather offers a windward catch that can rotate the hook and pull it out of your ear without you might realize it, or she can get caught in the perfidious scarf ...

Think of removing hair jewels and earrings before you go to bed. They are also entitled to a good night's rest ... 

Feathers care